Aujourd’hui, la crème solaire est un produit incontournable. Que ce soit en été ou en hiver, de plus en plus de personnes sont conscientes des conséquences du soleil (vieillissement cutané, coups de soleil, taches pigmentaires …) et introduisent par conséquent de la crème solaire dans leur routine quotidienne.

Elle est généralement appliquée pour les zones non couvertes par un vêtement comme le visage. Ainsi, nous vous proposons un guide qui vous permettra de mieux choisir votre crème solaire.

Une crème solaire est avant tout un produit cosmétique, possédant un indice de protection qui protège la peau des rayonnements ultraviolets (UV). Cependant, il faut savoir qu’aucune crème ne filtre 100% des rayons UV.

Pour cette raison, les expressions comme « écran total » ont été interdites dans la communication de ces produits. Ainsi, gardons à l’esprit que la crème solaire est seulement complémentaire d’une protection solaire globale. Selon Santé publique France, il est nécessaire d’éviter de s’exposer au soleil entre 12h et 16h, de privilégier les zones d’ombre et de sortir couvert (vêtement, chapeaux et lunettes de protection). 

I. Quel indice de protection vous correspond ?

Les crèmes solaires sont classées par niveau de protection, présent sur l’étiquette du produit par le facteur de protection solaire (FPS), aussi appelé indice de protection (IP) ou SPF (Sun Protection Factor).

Catégorie de protection

Indice de protection indiqué sur l'étiquette

Faible protection

6 à 10

Protection moyenne

15 à 25

Haute protection

30 à 50

Très haute protection

50 +

Afin de déterminer l’indice de protection le plus adapté à votre peau, nous vous invitons à lire notre article Quel est votre phototype ?. Cet article vous permettra de connaître votre type de peau et vos conditions d’exposition au soleil.

  • Savez-vous à quoi correspond l’indice FPS ?

  • Ceci indique la transmission des UVB à la peau. Par exemple avec une crème indice 50, la quantité d’UVB transmise, en respectant les conditions d'application de laboratoires, sera de 1/50, soit 2%. Une crème indice 25 est considérée comme une protection « moyenne » et laisse passer 4 % des UVB. Alors qu’une crème indice 30 qui appartient à la catégorie « haute protection », présente 3,33 % d’UVB non filtrés.

     

    En d’autres termes, un FPS 50 (ou SPF 50) bien appliqué signifie que votre peau mettra 50 fois plus de temps à brûler que sans protection.
    Chez Ker Sun, nous conseillons plutôt d’utiliser un SPF 50 car une crème solaire n’est jamais aussi bien appliquée qu'en laboratoire et l’indice 50 vous garantira plus de tranquillité et de sécurité. Bien sûr, n’oubliez pas les zones sensibles comme les oreilles, le nez, le front, les paupières et les lèvres.

    II. L’impact sur votre peau des UVB et UVA

    Les rayons ultraviolets sont composés d’UVB et d’UVA qui produisent des effets sur votre peau: 
    • Les rayonnements ultraviolets B sont la cause de vos coups de soleil et le principal déclencheur des cancers de la peau.
    • Les rayonnements ultraviolets A ne laissent pas de traces visibles après exposition. Néanmoins elles conduisent au vieillissement prématuré de la peau et sont responsables de la naissance des cancers cutanés.

    Lors de votre choix de crème solaire, l’indice FPS garantit une protection contre les UVB. Ainsi, il est important de bien vérifier sur l'emballage que votre produit protège aussi des UVA. Pour cette raison, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) conseille de choisir une protection solaire porteuse du logo UVA* pour vous garantir également une protection contre les UVA.

    *Il faut savoir que ce logo n’est pas obligatoire. Il est seulement recommandé et utilisé par de nombreux professionnels.

    III. Connaissez-vous la différence entre filtre organique et minéral ?

    Les crèmes solaires utilisent des filtres qui peuvent être organiques ou minéraux. Il est possible que ces filtres soient combinés ou utilisés seuls.
    • Les filtres organiques (filtres chimiques) sont composés de molécules d’origine synthétique qui absorbent les rayons UV de manière “chimique” à la place de votre peau. Généralement, cette crème solaire est plus agréable à appliquer. En effet, elle est fluide et ne laisse pas de fine pellicule blanche sur la peau. Leur efficacité opère à partir de 20 minutes, après application. Toutefois, certains filtres chimiques peuvent être allergisants et causer des irritations ou des réactions photoallergiques.
    • Les filtres minéraux sont composés de matières minérales, que nous pouvions qualifier de naturel. Contrairement aux filtres organiques, les filtres minéraux réfléchissent les rayons UV par une action mécanique, grâce à ses composants : le dioxyde de zinc ou de titane. Ils agissent directement après application. Les filtres minéraux sont moins allergisants et sont conseillés pour les enfants et les peaux sensibles. Cependant, ils peuvent laisser une fine couche blanche sur la peau.

    Nous ferons prochainement un article plus détaillé sur le sujet.

    IV. Quelle texture choisir ?

    Comme vous avez pu le remarquer, votre protection solaire peut prendre de nombreuses formes (spray, crème, lait, gel…) et votre choix dépendra de votre usage mais aussi de la zone d'application.
    En principe, lorsque la zone à protéger est grande, nous souhaitons une texture plus fluide, facilement applicable.
    Voici des exemples d’usage :

    • Crème pour le visage
    • Spray ou lait pour le corps
    • Stick pour les zones fragiles (lèvres, nez, tatouages, cicatrices...)
    Vous pouvez également vous tourner vers des protections solaires résistantes à l’eau, qui correspondront mieux à vos activités extérieures :
    • Water resistant : SPF efficace à + de 70% après 40 minutes de baignade.
    • Waterproof : SPF efficace à + de 70% après 80 minutes de baignade.
    • Sweatproof : Résistant à la transpiration pendant 1 heure.

    Cependant, afin de maintenir une bonne qualité de protection, il est recommandé d’appliquer le produit après chaque baignade.
    La texture n’a pas de grande importance sur votre protection. Il est préférable de toujours se référer à l’indice indiqué sur votre produit, choisi selon votre phototype et au niveau de rayonnement solaire extérieur.

    V. Application régulière et généreuse

    Contrairement aux produits cosmétiques habituels, il est recommandé d'appliquer une couche suffisante de crème solaire car la quantité influe directement sur votre protection. En laboratoire, les analyses se basent sur une norme qui prévoit une quantité de produit précise de  2 mg/cm2 de peau. En comparaison, « dans la vraie vie », personne ou presque ne met la dose nécessaire. Cela tourne plutôt autour de 0,5 mg/cm2.

    Sources :

    https://www.docmorris.fr/conseils-de-pharmacien/article/quelle-creme-solaire-choisir

    https://www.quechoisir.org/guide-d-achat-creme-solaire-n4471/ 

    https://www.economie.gouv.fr/particuliers/creme-solaire-choisir-indice-filtre# 

    https://www.greenweez.com/magazine/creme-solaire-minerale-ou-chimique-31586/#:~:text=A%20la%20diff%C3%A9rence%20d'une,de%20zinc%20ou%20de%20titane. 

    August 11, 2022

    Kommentare

    ROCHER Rita:

    Bonjour, merci pour votre article. Concernant les produits cosmétiques pourvu d’un philtre solaire est t’il nécessaire de renouveler l’application en cours de journée ? Avez-vous des marques de produits solaires à me suggérer sans effet blanchâtre sur le visage et non cancérigène ? Bonne journée.

    Hinterlassen Sie einen Kommentar