Cela est valable dans les pays du monde entier : les taux de cancer augmentent et une peau non protégée est exposée toute l’année aux rayons nocifs. Ces derniers pénètrent profondément dans le derme, la couche la plus épaisse de la peau. Ils provoquent un vieillissement prématuré et contribuent au développement du cancer de la peau. Il est donc important que vous vous protégiez lorsque les UV sont au moins de niveau 3. C'est le cas des professions où l'exposition au soleil ☀️ est particulièrement longue (bâtiment, agriculture, aviation 🛩️, transport ⛵ …). C’est également le cas lorsque vous courez, faîtes une randonnée ou une balade à vélo 🚲, même en automne ou au printemps.

L'hiver est une saison particulièrement à risque pour ceux qui se rendent en montagne ⛰️. Une augmentation de 1000 mètres d'altitude correspond à une augmentation de 10 à 12% des niveaux d'UV (Organisation mondiale de la santé, 2017). Cela, ajouté à la réflexion de la neige, peut entraîner une augmentation jusqu'à 80 % des rayons UV (beaucoup plus que la quantité réfléchie par l’eau ou le sable par exemple) et peut causer des dommages importants sur la peau et les yeux.

Un temps nuageux ⛅ , brumeux, venteux ou frais pendant les mois les plus froids peut nous faire penser qu’il est possible de sortir sans protection solaire. Mais il faut savoir que lorsqu'il y a des nuages ​​épais et du brouillard, jusqu'à 80 % des rayons UVA sont encore capables de pénétrer à travers la surface de la terre. Les dommages du soleil ne sont donc pas dus à la température mais au rayonnement ultraviolet (UV), qui peut pénétrer dans certains nuages. En été, une journée fraîche ou nuageuse peut donc avoir un niveau d'UV nécessitant la prise de crème solaire, tout comme lors d'une une journée chaude et ensoleillée ☀️.

Quand vous êtes à l’ombre, vous réduisez considérablement votre exposition aux UV. Toutefois, c’est la manière dont vous êtes protégé qui est déterminante. Il faut savoir que le rayonnement ultraviolet peut atteindre votre peau de façon directe (quand elle reçoit les rayons UV du soleil) ou indirecte (quand elle reçoit les rayons UV réfléchissant sur les surfaces qui vous entourent comme le sable, l’eau, la neige, l’herbe ou le béton). 

Des études ont démontré que le risque de coup de soleil ☀️ est réel si vous êtes à l'ombre mais dans un espace ouvert, où l'exposition aux UV n'est réduite que de 50 %. Si vous êtes sous un parasol ⛱️ , entouré de sable et que vous pouvez voir une grande partie du ciel, il y a de fortes chances que vous soyez exposé à une quantité importante d'UV provenant de la lumière indirecte du soleil. Quels sont les éléments à prendre en compte pour choisir la structure vous protégeant efficacement du soleil ?

  • la taille : l'auvent d'un bâtiment ou un grand auvent protège mieux qu’un parasol.
  • le tissu : un UPF supérieur à 40 vous garantit une excellente protection. En respectant les normes en vigueur, UPF 50+ est le maximum et vous garantit une protection optimale.
  • la capacité enveloppante : il est préférable d’être à l’ombre d’une structure vous protégeant sous tous les angles, comme cela est par exemple le cas avec une tente de plage enveloppante.

Découvrez ici notre sélection d'ombrelles anti-UV ☂️ pour femme et homme ;